Nobody cares but...


Oui, peu nombreux seront ceux qui liront cet article d'une inutilité évidente, mais puisque j'aime parler pour rien dire, j'aime forcément écrire pour rien dire aussi ! Après quelques discussions avec certains de mes proches et surtout avec moi-même (oui parfois nous avons du mal à nous mettre d'accord), je me suis rendue à une évidence : il faut que j'arrête avec ces règles et principes sur mon blog qui commencent sérieusement à me torturer. À savoir, "publier les séances selon un ordre chronologique" bien précis et établi dans mon esprit si bien ordonné (tu parles). Au début, j'arrivais très bien à suivre le rythme et très vite je suis faite dépasser par les évènements. Le nombre de séances par mois a considérablement augmenté en un an, les cours avaient repris en septembre. Il faut bien évidemment un jour régler ma lenteur exceptionnelle pour retoucher les photos (je pourrai commencer par exemple à faire la paix avec les cheveux), mais une seule remise en question à la fois, s'il-vous-plaît. Bref, les décalages entre les saisons et les photos publiées sont de plus en plus grands et j'en suis actuellement à publier encore des photos d'il y a un an environ. Et mon blog est de moins en moins représentatif de mes travaux actuels. Alors je crois qu'il est temps. Que je publie sans me soucier des règles finalement ridicules, de façon plus chaotique, plus fidèle à ma nature que j'essaie de dompter - vous ne remarquerez même pas ce changement si vous n'aviez pas lu cet article d'un ennui magistral. Je vous félicite, vous êtes arrivés jusqu'au bout sans vous endormir !

3 commentaires:

Unspoken a dit…

J'ai lu! au moins je comprendrais par la suite tes prochains articles!

Maou a dit…

Je trouve ça hyper touchant comme article ! Je suis un peu comme toi. On se met des règles bêbêtes qui n'ont pas forcément grand intérêt et ça nous empêche plus d'avancer qu'autre chose !

Continue en tout cas à nous régaler les pupilles !

somewhair a dit…

> Maou : Exactement ! À croire qu'on aime bien se compliquer la vie (c'est la définition de la fille entre temps :D)

Merci beaucoup ! Il faut vraiment que je revienne à Paris te photographier toi <3