Journey in Japan III - Time has stopped at Kôchi













Summer at Kôchi - © copyrights some[wh]air Kôchi July 2011

Kôchi est la province natale de mon père qui se trouve sur l'île de Shikoku, la plus petite des quatre principales îles - au Sud - qui forment le Japon. Ici, rien n'a changé. Les montagnes qui se découvrent le long de la route, le vent légèrement salé qui rapporte les nouvelles de la mer, les rizières qui abritent les grenouilles et les cigales qui chantent à tue tête jours et nuits, les grands-parents qui m'accueillent toujours avec leur plus grand sourire. Déconnectée du monde et de mes habitudes pendant une semaine, affalée sur le tatami devant l'air conditionné avec des dizaines de mangas à mes côtés, j'ai vécu de vraies vacances comme au bon vieux temps. Sans toucher à l'ordinateur, sans séance, sans aucune obligation, si ce n'est de me reposer en écoutant mes grands-parents parler le dialecte musicale de la région. "On se revoit en septembre !" ai-je crié à l'aéroport en les quittant. 86 ans et toujours en pleine forme. Sûrement grâce aux sushis tellement frais et les plats typiques de Kôchi. Je suis certaine que leur visite en Europe me fera le plus grand bien, comme cette semaine passée à leur côté.

6 commentaires:

Alf a dit…

Ca me fait tellement rêver :'D (puis avec the path of wind en fond musical, miaou).

Bon, ça me rend un peu triste aussi. Cet été ça fait quatre ans que j'n'ai pas vu ma famille au Brésil et je ne pourrai sans doute pas y retourner avant deux ans :'(

Alors j'espère que t'as pu profiter de la tienne à fond au moins, ça me réjouit de savoir que d'autres ont ce bonheur (surtout si j'les aime bien même si j'les connais pas xD).

B'sous, bonne journée !

Clara a dit…

Profite bien de ta famille et de ton pays, c'est important de savoir d'ou on vient pour savoir ou on va =) Les grands-parents sont des êtres merveilleux ^_^

somewhair a dit…

> Alf : Oui cette musique est juste magique, ça me rappelle tellement mon enfance !

Oh je suis désolée pour toi :( C'est toujours un immense manque qu'on ressent quand on ne peut rentrer chez soi pendant si longtemps !

Oui, j'ai profité énormément de la mienne, ça fait vraiment très longtemps que je ne les avais pas vus, ils étaient vraiment heureux de me revoir :)


> Clara : Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Je découvre à nouveau la partie japonaise qui est souvent mise à l'écart quand je reste trop longtemps en Belgique (oui, même si je suis japonaise à 100%, je me sens quelque part européenne !).

Oui, les grands-parents sont tellement remplis de joie et de vitalité que les jeunes n'ont pas (ça paraît paradoxale mais c'est un peu comme ça que je les vois :p).

Clara a dit…

Je comprend ce que tu veux dire, on est quand même influencé par le pays ou on vit à force, surtout si ça fait longtemps!

Je trouve aussi, surtout ceux des pays asiatiques, africains ou latinos :) En Europe, les gens n'ont pas le même amour et respect, beaucoup sont envoyé dans des maisons de retraite, la famille les visite à peine, on les trouve ennuyeux... Alors qu'ils sont sages, ont vécu tant de choses et ont tellement à nous apprendre, je trouve aussi qu'ils sont remplis de joie et de vitalité, une joie et une vitalité différente de la notre :)

dadi.co a dit…

C'est très beau. Les portraits sont prenants.
Bonne continuation.

Chiraz.
(Dadi Co.)

somewhair a dit…

> dadi.co : Merci beaucoup, je fais très rarement ce genre de portraits donc ça me fait vraiment plaisir :)