Between Two Points






Between Two Points (Model : Morgan M.) - © copyrights Lauren Rozenberg Brussels September 2011





Between Two Points (Model : Morgan M.) - © copyrights some[wh]air Brussels September 2011

"Laureeeeeen, je veux faire des photoooooooos !" Voilà comment la journée a commencé (à14h précisons-le). Il faisait plus que beau, c'était un jour férié, et ce sont deux éléments qui déclenchent un état de crise chez moi. Après une heure de discussion sur FB, "c'est bon j'ai trouvé une modèle, tu veux pas venir Lauren ?" Une fois réunies chez moi, en attendant Morgane, en discutant on s'était rendues compte qu'on voulait toutes les deux faire des photos naturelles, avec du mouvement, où plus l'ambiance était l'élément majeure de la série. On s'était ainsi dirigées vers un endroit que je connais bien, qui s'est transformé en très peu de temps en un lieu extrêmement sauvage. "Vous me dites ce que vous voulez les filles" disait-elle, un peu intimidée par les deux objectifs braqués sur elle. "Bouge, sois naturelle, oublie-nous !". Et c'est ainsi que pendant une heure et demi, Morgane a dû tournoyer, faire virevolter ses cheveux et faire des va et vient dans les plantes sauvages. Une fois la séance terminée, comblée d'avoir pu réaliser exactement ce qu'on attendait, nous trouvions intéressant de confronter nos deux univers dans un article commun. Une modèle, un lieu, un moment, deux visions. Une façon de montrer à quel point chaque personne a des ressentis différents pour ne pas dire opposés...

Lauren :
en voyant Morgane, je me suis dit que je voulais faire ressortir de cette séance, une ambiance froide dans les tons, une ambiance passée, surannée, et que rien que par sa présence, Morgane réchaufferait l'ensemble. Ce que je voulais vraiment, c'était du mouvement, quelque chose d'autre qu'un modèle statique. Sachie nous a emmené dans un lieu très sauvage, avec de vieux murs en brique et un énorme tronc d'arbre, et je dois dire que Morgane s'est montrée plus qu'à la hauteur de ce qu'on espérait d'elle.

Sachie : Au vu du paysage que le lieu m'offrait, et ce que Morgane dégageait à travers l'objectif, je voulais partir vers un côté sauvage, plus brut, que je n'exploite presque jamais. J'ai ainsi mis de côté pour une fois le côté mélancolique et doux que j'ai l'habitude d'exprimer dans mes prises de vue.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

tres beau travail mais personellement je préfère la 2ième partie la colorimétrie, les compositions me parlent plus...

Anonyme a dit…

C'est tout de même fou la différence de la vision et surtout de vos traitements !
Merci pour cet article très intéressant à vous deux !

Unspoken a dit…

Une modèle mais deux photographes différents, on ressent les différences dans les photographies, les traitements. C'est intéressant de voir ce que toutes les deux vous avez fait ! =)

Clara a dit…

La première série est dans des couleurs froides, Morgane est un souffle de poésie. Elle a quelque chose de romantique et de coquet dans son attitude, comme une Parisienne d'une autre époque =)

La deuxième série est dans des tons chauds, le côté plus sensuel de Morgane en ressort.On sent bien le mouvement dans vos deux séries en tout cas!

Anonyme a dit…

pff haha mais tu es tellement prétencieuse avec tes petits textes explicatifs... Les deux series de photos sont pareilles, c'est juste vos retouches qui sont differentes, c'est un peu triste. Y'aurait eut moyen de faire des choses vraiment differentes pourtant mais non, c'est du pareil au même.

somewhair a dit…

> Anonyme 1 : Merci beaucoup ! Chacun sa sensibilité ;)

> Anonyme 2 : Ravie que ça vous a intéressé ! :)

> Unspoken : C'était assez intéressant pour nous aussi, de voir comment on voyait ces instants passés ensemble !

> Clara : Merci pour ces commentaires Clara ! C'est vrai qu'avec Lauren il y a quelque chose de plus romantique que dans ma série.

> Anonyme 3 : Chacun sa vision :)